Número total de visualizações de página

segunda-feira, 8 de julho de 2013

D'où vient notre "petite voix" intérieure ?

Vous avez déjà entendu une petite voix dans votre tête ? 

Ne craignez rien, vous n'êtes pas fou ! Elle existe bien, des chercheurs français expliquent d'où elle vient.


Le mystère de la petite voix intérieure est enfin résolu ! L'équipe de chercheurs du CHU de Lyon a suivi quatre personnes souffrant d'épilepsie sévère et porteurs d'électrodes dans le cerveau. Grâce à ces électrodes et à un encéphalogramme, les chercheurs ont pu suivre leur activité cérébrale pendant qu'ils lisaient un texte en silence. Ils ont alors observé que, pendant cette lecture, la partie ducerveau qui réagit aux sons extérieurs s'est activée. Le cerveau a donc intéprété la lecture mentale comme une voix extérieure. "Pour la première fois, grâce à cette étude, nous avons pu « voir » en temps réel la trace de cette petite voix, a commenté le Dr Jean-Philippe Lachaux, à la tête de cette étude. Nous ne nous y attendions pas forcément car il s'agit d'un phénomène très immatériel. Le cerveau crée le son à partir de rien, à chaque mot". Selon ces chercheurs, nous associons les sons et les mots dès l'enfance lorsque nous apprenons à parler et à lire à voix haute. Et ce, même si le texte est lu en silence. Cette étude pourrait aider les personnes atteintes de schizophrénie à mieux gérer cette petite voix qui prend parfois le contrôle de leur cerveau.

Source : How Silent Is Silent Reading? Intracerebral Evidence for Top-Down Activation of Temporal Voice Areas during Reading, Jean Philippe Lachaux, Journal of Neuroscience


=Medisite=

Sem comentários:

Enviar um comentário